Le Fils de l’Homme

Présentation

Création du site : octobre 2010.

⬇︎ Dernier article en bas de page ⬇︎

Révélations… Prophéties… Enseignement de la Vérité Éternelle…

Connaître l’avenir afin de s’y préparer… le Jugement Dernier.

➙ Le Fils de Dieu Jésus est venu enseigner la Vérité perdue, le chemin qui monte vers Dieu-la-Lumière, à l’humanité égarée dans les profondeurs des ténèbres.

Mais les humains ne l’ont pas accepté et l’ont crucifié… assassiné.

Sa promesse de la venue du Fils de l’Homme, au temps de la fin, s’est réalisée.

Mais l’humanité l’ignore ! Pourquoi ?

➙ Le Fils de Dieu Jésus ne s’est jamais désigné comme étant le Fils de l’Homme.

Ce sont les chefs religieux qui ont fait cet amalgame et répandu cette erreur fondamentale.

➙ Vous en découvrirez la preuve objective sur ce site… ainsi que les réponses à toutes vos questions, puisées dans Son Message de la Vérité, « qui offre à chacun la possibilité de trouver le chemin de l’ascension vers le Royaume de Dieu ».

Sommaire

Adresse raccourcie : fdlh.frQR Code

L’auteur : eb.bb — m *arobase* labb *point* be — al@m

Qui suis-je ?

Veuillez me considérer comme un serviteur de la Vérité révélée par le Fils de l’Homme dans Son Message, confirmant la Parole du Fils de Dieu Jésus.

« Car seule la Vérité conduit au salut et à la rédemption l’être humain qui y conforme son existence terrestre. »

Lettre à tous ceux qui aspirent au salut de leur âme !

➙ Une lecture superficielle engendrera toujours une connaissance superficielle, partielle et donc préjudiciable.

Une conviction absolue est indispensable. La Foi exigée par le Fils de Dieu Jésus était une première étape. À notre époque, la Foi doit être Conviction. C’est pourquoi nous avons l’obligation d’aller au plus profond des choses.

➙ En réalité, les enseignements tout comme les processus spirituels des Lois Naturelles ont pour fondement la simplicité et le naturel, lesquels ne peuvent apparaître que d’une façon claire, logique et évidente. Il est important de le reconnaître, de le découvrir, grâce à une attention soutenue et une rigueur toujours à l’écoute de son intuition… de son cœur ! …et non pas sous la critique de son intellect !

Dans tous mes articles j’ai insisté en répétant inlassablement les points fondamentaux à assimiler en priorité.

Le Fils de l’Homme est venu parmi nous et Il nous a quitté pour retourner à Son Origine. Il était l’ultime secours pour l’humanité en perdition. Il nous reste Son Message qui est la dernière bouée de sauvetage pour l’esprit humain de bon vouloir… avant le naufrage.

➙ Depuis Son départ, l’humanité n’a pas évolué dans la bonne direction. Elle s’est enfoncée et égarée encore plus dans les ténèbres, dans le péché, c’est-à-dire dans la transgression des Lois Naturelles Divines. La conséquence en est que l’être humain d’aujourd’hui est dans l’incapacité de retrouver, seul, le chemin vers la Lumière. Il lui faut être guidé pas à pas dans la compréhension spirituelle du Message du Fils de l’Homme. C’est mon but et la raison pour laquelle j’ai créé ce site.

➙ Afin de vous aider à reconnaître « les œuvres pernicieuses de l’Église » et l’état spirituel des humains d’aujourd’hui, j’ai commenté et éclairé l’actualité « religieuse » au regard de la mise en pratique de la Vérité Éternelle, en faisant la distinction entre le vrai et le faux… le bien et le mal… au chapitre 10, l’abomination de la désolation.

➙ En attendant le Grand Événement qui réveillera l’humanité comme « par un formidable coup de tonnerre », je poursuis mes descriptions de la réalité, en complément de ce chapitre :

Ce que l’humanité doit savoir…

➙ « La prophétie la plus importante pour l’humanité est celle concernant la venue du Fils de l’Homme, au temps de la fin. Le Fils de Dieu Jésus l’annonça, en indiquant que cette venue représentait l’ultime possibilité de salut… et déclencherait le Jugement. »

Or, le Fils de l’Homme est venu sur cette Terre !

Sa proclamation par la Force Divine a eu lieu le 29 décembre 1929.

Comme le Christ, Il portait les deux signes éminents : la Colombe au-dessus de Lui, la Croix du Rédempteur derrière Lui. Un grand nombre de croyants ont eu la grâce de Le reconnaître en tant que tel et d’en témoigner !

➙ Mais, à ce moment, les persécutions – qu’il a dû subir toute sa vie – avaient déjà commencé, de la part des pouvoirs religieux et politiquesuniquement à cause de la Vérité qu’Il apportait pour le salut de l’humanité.

Finalement, ces persécutions provoquèrent Sa mort… et la fin de Sa Mission terrestre.

Ce nouveau forfait – avec celui de l’assassinat du Christ – ne peuvent évidemment pas rester sans conséquences pour l’humanité entière !

➙ À présent, la clôture du cycle de tous les événements provoque leur dénouement avec l’ultime répercussion, les conséquences et le châtiment.

C’est, en premier lieu, l’Église de Rome qui doit récolter les répercussions terrifiantes de ses œuvres pernicieuses et hostiles à la Volonté de Dieu.

➙ Alors, l’humanité sera réveillée… et – consciente de ses fausses voies – elle saura que le Jugement Dernier de l’Apocalypse est en marche …où chaque être humain doit rendre compte de ses œuvres passées et présentes.

Le 3 janvier 2018.

Mais le cycle doit se boucler ! Avec les répercussions !

➙ Ces paroles prophétiques sont la conclusion de mon premier article d’actualité, qui commence le chapitre 10 : « L’abomination de la désolation », et concerne la canonisation de deux anciens papes le 27 avril 2014.

Aujourd’hui, en écrivant ce 18ème article, je confirme mes paroles proches de leur accomplissement :

Le Jugement de Dieu va frapper l’Église de Rome, avec son pape qui se prétend son représentant sur Terre, sur le trône de l’apôtre Pierre.

➙ En effet : « Ni l’Église ni ses serviteurs ne peuvent décharger une âme humaine de la plus infime partie de ses fautes, et encore moins les lui pardonner ! Pas plus qu’ils n’ont le droit de canoniser une âme et d’intervenir par là dans les lois originelles de Dieu, qui, parfaites et éternelles, sont immuables !
Comment des êtres humains peuvent-ils oser décider des choses qui relèvent de la Toute-Puissance, de la Justice et de l’Omniscience de Dieu.
…De telles prétentions renferment de graves blasphèmes.
…Les répercussions ne pourront être que terrifiantes ! »

Message du Fils de l’Homme.
Extrait de « La paresse de l’esprit ».

Or, la canonisation d’un troisième ancien pape est prévue le 14 octobre prochain !

➙ La faute funeste de cette Église est d’avoir fondé son enseignement sur le mysticisme, ce qui lui a permis de masquer et de justifier ses transgressions, ses fausses conceptions, ses mensonges… comme par exemple celui d’avoir inventé « différents niveaux de sainteté », selon le sentiment religieux, c’est-à-dire selon la subjectivité de la pensée humaine… méprisant ainsi la réalité des faits et l’objectivité de la Volonté de Dieu, qui s’exprime clairement dans Ses Lois Naturelles et Ses Commandements.

Mais, à présent, dans le Jugement, tout ce qui est faux s’écroule !

Le 22 septembre 2018.

La faillite !

➙ Le 6 décembre 2018 est le 77ème anniversaire de la mort du Fils de l’Homme, provoquée par les persécutions du pouvoir politique en collusion avec l’Église de Rome.

➙ Depuis ce jour funeste, le destin de l’humanité et de la Terre est scellé.

Sa nouvelle faillite envers un Envoyé de Dieu entraîne des conséquences inéluctables, car le Fils de l’Homme était l’ultime secours faisant suite à sa première faillite envers le Fils de Dieu Jésus et son assassinat par la crucifixion.

➙ Aujourd’hui, dans son impiété, son incroyance, l’humanité poursuit sa descente vertigineuse vers l’abîme, tout en confortant les œuvres pernicieuses de l’Église… par ses participations… ses compromissions… sa tolérance…

➙ C’est ainsi que depuis ce sombre jour, tous les maux générés par les humains s’intensifient et s’accélèrent… jusqu’à ce qu’ils se trouvent en fin de cycle, face à leurs répercussions

Car, jamais, l’humanité n’a tiré les leçons des événements du passé, ni renoncé à son comportement belliqueux et dévastateur.

➙ Le long délai entre les événements et leurs répercussions ne compte pas… qu’il soit de 77 ans ou deux mille ans, les Lois Éternelles et la Justice de Dieu n’ont rien oublié !

La peur… la haine… la violence ! se propagent et s’intensifient… ce qui confirme cette faillite du genre humain sur cette Terre… et annonce la proche clôture du cycle !

…dont seul Dieu le Très-Haut connaît le jour !

Le 31 décembre 2018.

L’intégralité du site, au 31 décembre 2018, est disponible en PDF sur lulu.com, ou en livre de 404 pages, en vente chez lulu.com.

L’impudent sacrilège de l’Église !

➙ C’est celui d’avoir dénaturé l’assassinat du Christ, en le considérant comme « un sacrifice expiatoire voulu », méprisant ainsi la Justice de Dieu, Son Amour et Son Commandement : « Tu ne tueras point ».

Le Fils de Dieu Jésus était l’Amour incarné et Il n’est pas descendu sur cette Terre afin de subir le martyre de l’horrible crucifixion perpétrée par la barbarie de créatures humaines remplies de rage haineuse… excitée par les religieux fanatiques corrompus.

➙ À Pâques 2019, rien n’a évolué : le chemin de croix du Vendredi-Saint 19 avril au Colisée perpétue cette abomination.

Et ses fidèles, à la foi aveugle, y participent sans reconnaître l’horreur et l’irresponsabilité d’une telle aberration. Ils croient pouvoir se décharger de leurs péchés par une simple confession et la récitation des prières qui s’ensuit.

➙ Ce pardon facile des péchés est une illusion, un marchandage odieux et indigne… qui a permis aux serviteurs de l’Église de commettre les pires abus de pouvoir en toute impunité.

En effet, l’abus de pouvoir qui autorise à pardonner les péchés des fidèles, a ouvert la porte à de nombreux autres abus de pouvoir, à l’immoralité, aux mœurs dépravées, vices et finalement à l’abus criminel envers l’intégrité physique et morale des enfants, commis avec la pire lâcheté évidemment accompagnée de ruses, de mensonges, d’hypocrisie, de parjure… etc.

➙ Peut-on faire pire ? …puisqu’il suffit d’aller voir son confesseur pour être pardonné… et recommencer !

C’est pourquoi, aujourd’hui, l’Église croule sous le poids de ses péchés et l’humanité, endormie, compatit… dans sa tolérance coupable.

Voilà la réalité consternante dans les faits !

La seule issue, c’est le Jugement de Dieu !

Le 13 avril 2019.

L’épidémie COVID-19

Là encore, il conviendrait de considérer la Loi de Cause à Effet et d’en tirer la leçon pour agir en conséquence.

Mais toutes les règles-barrières décrétées ont pour seul but de limiter sa propagation et de l’éradiquer !

Et, une nouvelle fois, l’humanité se victimise en se fermant à son entière responsabilité. Elle ne veut toujours pas admettre qu’une épidémie ne peut être que le produit de ses propres fautes, de ses mauvais comportements, de ses transgressions des Lois Naturelles du Créateur.

…Et qu’il n’y a pas de fatalité ni d’injustice mais uniquement :
« la récolte de ce qu’elle a semé ».

En réalité, cette épidémie est un châtiment de Dieu par l’auto-activité de Ses Lois et un avertissement du Jugement Dernier à tous les humains de la Terre.

…de même que l’incendie de la cathédrale de Paris,

…quels que soient les éléments déclencheurs.

En effet, cette cathédrale, ainsi que toutes les églises et autres lieux de culte ne sont plus que des repaires d’idolâtres hostiles au premier des 10 Commandements de Dieu, le plus important de tous…

…que l’humanité entière transgresse ouvertement chaque jour.

Aujourd’hui, il n’est pas difficile de reconnaître que les événements de la fin du Jugement sont en marche… et que nous vivons l’accomplissement de cette Parole du Fils de l’Homme :

« Or, voici venu le temps où tout, absolument tout ce qui s’est produit jusqu’à ce jour dans le monde doit se dénouer. De ce qui a été erroné, de ce qui se passe aujourd’hui sur Terre, pas un mot ne reste inexpié ! »

Le 13 mars 2020.

…suite

Comme toujours, au lieu de repentance, l’humanité persiste dans ses fausses voies et impose sa propre volonté contre celle de son Créateur, dans sa lutte pour vaincre cette épidémie qui est la conséquence de ses actes mauvais : recherche effrénée du confort, du moindre coût, du profit, de l’influence et du pouvoir sur autrui avec l’argent-roi… évidemment au détriment des valeurs humaines…

Ce qui a créé une civilisation du gigantisme avec ses délocalisations, son tourisme-voyages-loisirs, ses compétitions sportives, sa maltraitance des créatures animales… ses concentrations avec ses immenses pollutions et dévastations… qui conduisent inévitablement l’humanité de la Terre à son autodestruction.

Ce que l’humanité entière est contrainte de vivre actuellement avec cette épidémie très contagieuse, est comparable aux plaies du jugement de l’Égypte à l’époque de Moïse – évidemment sous une forme moderne, avec plus de moyens et des connaissances nouvelles – ce qui la rend encore plus prétentieuse et idolâtre que le pharaon de jadis.

Mais la Volonté de Dieu est Toute-Puissante et chaque être humain – individuellement – doit la reconnaître et s’y soumettre s’il veut subsister dans Sa Création et ne pas être entraîné dans la damnation éternelle !

Le 26 mars 2020.

Pâques

Précisément, c’est la Volonté du Tout-Puissant qui a délivré le peuple d’Israël de son esclavage, pour son exode hors d’Égypte… sous la conduite de son serviteur Moïse, lequel, la veille du départ, avait célébré par anticipation, une fête de gratitude : la Pâques ! …la première Pâques ! …puis ce fut la traversée de la mer Rouge… suivie de déceptions… de difficultés de plus en plus nombreuses et graves… pour Moïse qui brisa les tables de la Loi : l’ingratitude avait repris le dessus !

Beaucoup d’années s’écoulèrent… Israël attendait son messie ! Ce fut la naissance de Jésus… l’étoile de Bethléem… l’appel à la repentance de Jean-Baptiste… décapité… l’horrible crucifixion… l’assassinat de l’Amour de Dieu… à Pâques ! …la faillite d’Israël, de Rome, de l’humanité entière…

Deux mille ans plus tard : la Venue du Fils de l’Homme promis… l’ultime secours… les persécutions recommencent… sa mort provoquée… de nouveau la faillite… la descente vers l’abîme… les épidémies… le sida… les débauches…

Aujourd’hui, l’humanité entière récolte une nouvelle épidémie… instaure le confinement… l’acharnement thérapeutique absolu… les louanges envers les soignants… la guerre contre le virus…
L’avenir ? : un vaccin, des médicaments ? …et le terrestre, rien que le terrestre !
Pâques ? Un jour férié et des œufs en chocolat pour les enfants !
Voilà l’homme avec sa volonté et les prétentions de son intellect !

Pâques ! La fête de la gratitude envers Dieu !
Oui ! Pour l’horrible chemin de croix au Colisée du « vendredi-saint » qui n’aura pas lieu !
Oui ! Pour la grande Babylone, l’Église de Rome, de l’idolâtrie, des blasphèmes, des mensonges… qui s’avance vers sa fin… et, dans l’attente qu’elle récolte enfin ce qu’elle a semé !

Et Israël qui célèbre sa Pâques et attend toujours son messie !
Et les musulmans qui ne pensent qu’au jeûne du ramadan qui purifie… de tout le mal de l’année écoulée ? !
Et l’idolâtrie du pèlerinage à la Mecque qui persiste… malgré les nombreux morts !
Et toutes les religions s’adaptent et continuent leur routine…
Et tous croient être sur le chemin du paradis… et ne se repentent pas de leurs fautes…

Le 1er avril 2020.

Pentecôte

À la Pentecôte, le temps pascal se clôt, et l’Église s’apprête à commémorer son commencement (?) et à s’auto-glorifier, comme toujours, dans son aveuglement coupable, avec ses faux dogmes et sacrements sacrilèges, entraînant les âmes dans la perdition.

À lire : la Vérité sur La Fête de la Pentecôte

Le 5 mai 2020.

En réalité :

➙ À la Pentecôte, deux événements en mondovision ont eu lieu au Vatican.

1) Samedi 30 mai à 17H30 :

Pour conclure le mois de mai dédié à Marie, le pape a invité ses croyants, pour la trentième fois, à la récitation du rosaire-chapelet suivi de ses deux prières à Marie, sollicitant son intercession auprès de Dieu le Père afin que par Sa main Toute-Puissante Il arrête la pandémie.

2) Dimanche 31 mai à 10H00 :

Sa cérémonie d’auto-glorification de la Pentecôte avec son idolâtrie, ses litanies, ses mensonges, ses blasphèmes et encore ses sollicitations exigeantes pour la fin de cette pandémie dont l’humanité est seule responsable.

➙ Devant ces deux abominations, je ne peux que confirmer mes écrits et annonces sur ce site :

L’Église a inventé le culte à Marie. Il n’existait pas au commencement. Le Fils de Dieu Jésus ne l’a pas enseigné. Au contraire. Il s’est maintes fois opposé à tout culte de la personne, même envers Lui-même. Il a toujours insisté sur la nécessité de la communion exclusive avec Dieu le Père d’où Sa prière du Notre Père… ainsi que sur l’observation absolue du premier Commandement, le plus important de tous.

➙ La vénération, le culte à Marie est fondé sur des mensonges. C’est de l’idolâtrie évidente et une transgression manifeste du premier Commandement. Le rosaire–chapelet est une invention diabolique qui coupe automatiquement toute communion avec Dieu le Très-Haut.

La foi aveugle des croyants en l’Église avec ses mensonges et sacrilèges est coupable.

De plus, en prêchant exclusivement la miséricorde de Dieu, l’Église a banni Sa Justice et méprisé cette Parole d’avertissement du Fils de Dieu Jésus, l’Amour incarné : « L’homme récoltera au centuple ce qu’il a semé ». Ce qui s’adresse à tous les êtres humains, sans aucune exception, qu’ils soient croyants ou incroyants.

➙ Je crois que le temps de la récolte, c’est-à-dire « le temps de la Justice » est arrivé pour l’Église… et pour l’humanité entière !

Le 1er juin 2020.

La Toussaint

C’est la fête inventée par l’Église de Rome, pour honorer « tous les saints » qu’elle a décrétés. Fête qui se prolonge le lendemain avec l’incitation des fidèles à prier pour leurs morts.

Est-ce utile et conforme à la Loi Naturelle ? N’est-ce pas une absurdité et un blasphème contre la Justice de Dieu, une transgression de Ses Commandements : la Sainteté n’appartient qu’à Dieu. C’est la profaner et la souiller que de la rabaisser au niveau de Ses créatures humaines !

Et le trépassé doit récolter ce qu’il a semé lors de son existence terrestre. Qui peut y changer quelque chose ? Son esprit ne demeure pas dans la tombe ! Seul son corps physique s’y décompose selon la Loi Naturelle. Ainsi la doctrine de sa résurrection s’oppose à la Loi du Créateur.

Toutes les interprétations de l’Église sont fausses et démenties par la réalité, par les actes. Elles exigent une foi aveugle, comme par exemple : « l’eucharistie » dont l’Église prétend que Dieu descend dans l’hostie.

À ce sujet, un cardinal a affirmé que Dieu ne pouvait pas être enfermé dans un sac pour le transport de l’eucharistie au domicile des fidèles à cause du confinement, mais cela implique objectivement que Dieu ne peut encore moins être enfermé dans une hostie.

C’est une preuve parmi d’autres que les croyants de tous bords ne réfléchissent pas. Ce ne sont que des adhérents dociles… des esclaves enchaînés à des doctrines insensées et blasphématoires.

Malgré ses innombrables actes idolâtres, immoraux, injustes et même criminels… les croyants n’ont pas honte d’appartenir à cette Église qui ose encore se glorifier.

Tout est faux car tout est issu de l’intellect humain : le péché originel !

La compréhension de l’intellect est limitée à ce qui est terrestre et il ne peut saisir ce qui est purement spirituel.

Tous les fondements sont ébranlés.

Les ravages de l’intellect sont aujourd’hui manifestes sur cette Terre.

Les signes de la fin, les avertissements sont de plus en plus nombreux et rapprochés.

Actuellement, l’humanité s’est enrôlée d’office dans la guerre contre ce virus qui l’accapare, la contraint à se masquer (la honte !) Et à se reconfiner ! La plaie ! … c’est une nécessité absolue puisque la « loi de cause à effet » est toujours un tabou !

Pourtant, en ce monde, tout est lié et interdépendant.

À l’intention des âmes de bonne volonté je publie cette révélation du Fils de l’Homme, toujours d’actualité, qui est en même temps la preuve :
Les stigmatisés… la souffrance… les mystiques

Le 30 octobre 2020.

Noël

C’est la commémoration de la naissance de Jésus, l’Amour de Dieu incarné.

Ses parents habitaient à Nazareth. Joseph était aisé et possédait un atelier de charpentier, des biens et une maison confortable.

Un jour, il se vit contraint de faire un voyage à cause d’un recensement qui devait s’effectuer dans son village d’origine de Bethléem.

Et c’est uniquement en raison de l’affluence de voyageurs comme lui, que, seule, une étable restait disponible pour se loger… et que l’accouchement de Marie s’est déclenché cette nuit-là.

Ainsi, la naissance de l’Enfant Jésus dans une étable est due à des circonstances particulières et temporaires… mais nullement à cause de la pauvreté comme l’enseigne l’Église, entraînant les croyants et l’humanité sur un chemin erroné et mensonger… lequel a dégénéré en fête profane avec crèche, animaux, sapin, réveillon, festin, cadeaux, jouets, enfants, famille… occultant la réalité et la raison de la naissance du Fils de Dieu.

Aujourd’hui encore, on entend : « à Noël, pensez aux pauvres… comme Jésus qui est né dans une étable » !

Cependant, Jésus n’a jamais été pauvre !

Il n’a pas non plus centré Son enseignement sur l’aide aux pauvres, sur la charité, la pitié… et les périphéries !

Sa Mission, Sa Parole, était universelle.

Son Amour n’était pas dépourvu de Justice, de sévérité, d’exigences.

Il n’a pas affirmé comme le pape actuel « le nom de Dieu est miséricorde ».

Mais il a averti du Jugement Dernier et des tribulations, des catastrophes, de la puissance des éléments de la nature, des châtiments, de la damnation éternelle… à cause des péchés des hommes.

Le 7 décembre 2020.

La grande Babylone !

10

Le pape de l’Église de Rome annonce son voyage historique du 5 au 8 mars en Irak, terre d’origine de Babylone, de la tour de Babel, des faux cultes, de l’idolâtrie…

Ainsi, pour cette Église d’intellectuels idolâtres, hostile à la Vérité, c’est le retour à son point de départ !

En effet, les prophéties de l’Apocalypse avertissent :

« Voyez Babylone la Grande, le règne de l’intellect humain et du savoir des hommes terrestres, elle est tombée !
Elle était l’accumulation de toutes les pensées impures, de toutes les vanités, de toutes les présomptions personnelles, de toutes les prétentions et les entêtements, du toujours-mieux-savoir et du mensonge.
Elle a séduit tous les esprits humains, les grands comme les petits.
Ses péchés sont connus sous tous les cieux, et Dieu n’oublie pas son sacrilège.
Babylone, la mère de toutes les horreurs et de toutes les abominations sur la Terre. »

Maintenant, les Paroles de Jugement du Fils de l’Homme doivent s’accomplir. Elles n’ont pu l’être à Son époque en raison de Son arrestation par l’autorité publique… comme ce fut le cas jadis avec l’arrestation du Fils de Dieu Jésus par les soldats romains, au sortir du jardin de Gethsémani.

Dans Son Message de la Vérité, le Fils de l’Homme a révélé les fausses interprétations de l’Église ainsi que la fausse voie large et facile sur laquelle elle a entrainé l’humanité à la perdition, Il a prononcé son Jugement et en a expliqué toutes les raisons, notamment dans cet écrit : « La paresse de l’esprit ».

…Où Il précise que « la Sainte Colère de Dieu est dirigée contre les êtres humains sacrilèges qui du jour au lendemain seront réveillés… et jugés ! ».

Toutefois, seul, Dieu le Très-Haut en connaît le jour !

Le 1er mars 2021.

La fausse Pentecôte !

11

C’est celle de l’Église de Rome et de toutes les nombreuses religions dites chrétiennes, à cause de leurs fausses opinions et interprétations.

Cette année elle est fixée au dimanche 23 mai.

L’humanité n’a point connu une vraie Pentecôte car elle a failli une seconde fois en persécutant le Fils de l’Homme jusqu’à le faire mourir.

Ainsi, au lieu du Royaume de Dieu – de la paix et de la joie – sur toute la Terre que, seul, le Fils de l’Homme pouvait et devait instaurer, ce fut la deuxième guerre mondiale, ce qui est la preuve historique de la faillite de l’humanité.

En effet, aujourd’hui, ici-bas, ce n’est pas « la paix et la joie pour tous » mais, encore et toujours, les guerres et les meurtres, les violences et les haines, les polémiques et affrontements permanents, les mensonges et fausses croyances, et les débauches en tous genres avec les maladies et les épidémies qui en découlent.

Voilà le royaume des créatures humaines sur une Terre saccagée qui appartient à Dieu son Créateur !

L’humanité aurait dû connaître la Vérité sur la Fête de la Pentecôte :

Ce n’était pas un événement isolé qui se serait produit tout particulièrement à l’intention des disciples du Fils de Dieu Jésus, mais un événement qui se répète régulièrement, depuis que la Création existe.

Il s’agit du renouvellement de la Force de Vie, destiné à l’ensemble de la Création pour son maintien et qui a lieu tous les ans le 30 mai.

Ce n’est pas le Saint-Esprit qui se trouve répandu sur les disciples, mais c’est Lui, au contraire, qui déverse la Force.

Le Saint Esprit c’est la troisième personne de la Trinité ou Tri-unité de Dieu. Il est venu sur cette Terre en tant que l’Esprit de Vérité, le Fils de l’Homme – pour la Justice et le Jugement – comme promis et annoncé par le Fils de Dieu Jésus.

À l’époque de Sa Venue, se présentait l’absolue nécessité de l’extension du savoir grâce aux nouvelles révélations qu’Il apportait dans Son Message de la Vérité… afin d’éviter la stagnation… puis la régression, dans laquelle, aujourd’hui, l’humanité avec toutes ses religions, s’est enfoncée irrémédiablement.

Elle n’a pas écouté cet avertissement du Fils de l’Homme :

« À l’avenir, le Jour du renouvellement de la Force destinée à la Création sera considéré comme le jour de Fête le plus éminent et le plus sacré pour l’humanité… à condition toutefois que les êtres humains évitent de faillir et de se perdre à jamais. »

…et en ce moment, la préoccupation du pape est son marathon de prière à Marie, tous les jours du mois de mai, pendant des heures à réciter des centaines de fois la même « prière » à Marie pour son intercession auprès de Dieu, afin qu’Il arrête la pandémie… comme si le nombre de récitations multiplié par le nombre d’exécutants pouvait se marchander avec Dieu le Créateur …et de plus concernant une pandémie dont l’humanité est seule responsable !

Ce rosaire–chapelet est une invention diabolique qui coupe automatiquement toute communion avec Dieu, l’Unique, le Tout-Puissant… il entraîne ses utilisateurs dans la funeste paresse de leur esprit, dans leur dépersonnalisation… et ils ne sont plus que des automates, des pantins manipulés.

Et, cette vénération, ce culte à Marie n’est fondé que sur des mensonges… comme celui du faux dogme de son « Assomption » décrété par le pape Pie XII et fêté le 15 août depuis l’année 1950.

C’est une abomination, un grave blasphème contre l’Amour de Dieu, une idolâtrie manifeste, hostile à la Volonté du Créateur et à Son premier Commandement, ainsi qu’à l’enseignement du Fils de Dieu Jésus.

Précisément, l’Église a persécuté le Fils de l’Homme concernant ce faux culte à Marie, lequel est, à présent, à son paroxysme.

Le temps est donc venu pour son Jugement… selon la Loi du choc en retour !

La fin des illusions !

12

Il y a 80 ans, le 6 décembre, le Fils de l’Homme quittait cette Terre, après y avoir tant souffert des persécutions des hommes !

Mais, maintenant, le cycle de ces événements du passé se boucle.

80 ans ! C’est un temps assez long pour reconnaître ces événements et leurs conséquences ainsi que les nombreux changements révélateurs qui jalonnent l’histoire récente de l’humanité.

Ainsi, d’année en année, tout est devenu pire : les guerres, meurtres, violences, haines… les affrontements permanents dans tous les domaines, pour l’influence, le pouvoir et l’argent… les pollutions, dévastations, drogues, maladies, épidémies… les nouvelles lois immorales… la désinformation et le mensonge généralisés… l’accueil des migrants… etc. etc.

…Et les enseignements des différentes religions contradictoires, tous issus du mysticisme, de la pensée humaine, d’un intellectualisme borné et dominateur. Tous leurs cultes sont hostiles au Message de la Vérité du Fils de l’Homme. Ils représentent la plus grande faute de l’humanité : le péché originel.

À l’évidence, ce chaos et cette confusion extrême prouvent que les humains ont semé des mauvaises graines !

Mais, maintenant, le temps de la récolte est arrivé… pour tous les humains… croyants ou non… et, en premier lieu, pour celui qui, avec une arrogance inouïe, se prétend « le représentant de Dieu sur Terre, sur le trône de l’apôtre Pierre… » et qui ose, encore aujourd’hui, dénaturer l’assassinat du Christ Jésus en affirmant que « sa crucifixion fut voulue par Dieu afin de laver – grâce à ce sacrifice – tous les péchés des hommes »… même les péchés de ses subordonnés ? ! des innombrables serviteurs de sa religion reconnus criminels et parjures ? !

Oui ! Aujourd’hui ! La coupe est pleine de toutes ces abominations !

Alors ! Voici le temps de la Justice… des répercussions… le temps de la fin des illusions… avec l’accomplissement de ces Paroles du Fils de l’Homme :

« Malheur aux hommes qui assassinèrent jadis le Fils de Dieu sur la croix. Mais cent fois malheur à vous qui, après cela, l’avez – des milliers de fois – cloué à la croix dans Sa Parole, et qui, aujourd’hui encore, ne cessez journellement, à chaque heure, de L’assassiner ! Un terrible jugement s’abattra sur vous ! »

Le 30 novembre 2021.

Pâques… et… la présidentielle !

13

…Et soudain, on reparle des racines chrétiennes de la France… de la fille aînée de l’Église catholique de Rome. Et on en est fier !

Cependant, en réfléchissant, en ouvrant les yeux sur la réalité humaine, on ne pourrait qu’en avoir honte !

Mais on ne voit que les vitraux… splendides ! Les clochers des églises… les cathédrales… très nombreuses… édifiées à la gloire de Dieu ? Ou pour celle de l’Église ? ou pour celle des hommes ?

Et la cathédrale de Paris… admirée des touristes… connue du monde entier… dont l’incendie et la chute de sa flèche - orgueil des hommes - a ouvert les portefeuilles ! Même les athées, les libres-penseurs, les sans-foi, jusqu’à l’homosexuel revendiqué… ont sangloté et versé quelques larmes… ce 15 avril 2019… cependant vite taries et réprimées avec la promesse de reconstruire, encore plus beau, dans les cinq ans !

Est-ce cela la chrétienté ? Non, bien sûr ! Il y a aussi le sapin illuminé, la crèche, la bûche… délicieuse, le cierge… les cadeaux à Noël, la galette des rois mages, les cloches qui sonnent, les œufs en chocolat à Pâques, les jours fériés… la pentecôte, l’assomption, la Toussaint… avec les chrysanthèmes dans les cimetières.

Mais, malheur aux hommes qui ne voient que l’apparence et l’extérieur des choses… qui ne réfléchissent plus et qui ne vivent que d’émotions !

Or, vous devez savoir que les vrais et seuls chrétiens sont les croyants pratiquants de la Parole du Christ et qui le reconnaissent comme leur Messie, l’Envoyé de Dieu, ce qui signifie qu’Il n’était pas un esprit humain, ni un prophète comme tant d’autres, mais une partie de Dieu, de la tri-unité de Dieu. En Vérité, c’est l’Amour de Dieu qui, détaché de Lui, s’est incarné dans un corps humain. Ainsi, Jésus le Fils de Dieu était Dieu parmi nous !

Mais, qu’ont fait les hommes de leur libre arbitre ? Ils l’ont récusé, assassiné en lui faisant subir le plus cruel des martyres. Les religieux ne supportaient pas la Vérité qu’Il prêchait car elle démasquait leurs mensonges et leurs hypocrisies… et, ils voulaient conserver leur pouvoir et leur influence sur le peuple… leur gagne-pain… ce qui se perpétue, encore aujourd’hui, dans toutes les religions… dans tous les partis des politiciens.

Ainsi, à l’encontre de la justice la plus élémentaire et de la réalité des faits, cette religion catholique de Rome, créée par les hommes, prétend et enseigne, encore aujourd’hui, que l’assassinat du Christ Jésus serait un sacrifice expiatoire volontaire, agréable à Dieu Son Père, afin de laver les péchés des hommes.

Et, pour votre soumission, l’Église a inventé le confessionnal - cet outrage à votre dignité - en s’arrogeant le pouvoir de pardonner vos péchés… ce qui ne lui appartient pas, en aucune façon… et qui équivaut à un blasphème devant le Dieu Tout-Puissant, notre Créateur.

Et elle prêche qu’« un innocent s’est sacrifié pour les coupables que nous sommes afin de satisfaire la Justice de Dieu ».

Mais quelle Justice ? Une Justice en contradiction avec le cinquième commandement : « tu ne tueras pas » et qui cautionne la barbarie, la cruauté, la trahison, la haine, les mensonges… qui ont conduit à cet assassinat.

Et l’humanité a approuvé cet impudent et arrogant sacrilège… ce pardon si facile et si commode… ce reniement de toute responsabilité personnelle !

Et les hommes ont fait allégeance et soumission à cette religion… laquelle, au fil du temps, est devenue la religion intouchable… la religion d’État !

Et encore aujourd’hui, tous les représentants de l’humanité ferment les yeux sur les très nombreux serviteurs de cette religion, dans tous les pays de la Terre, qui se sont rendus coupables de crime sexuel, moral, spirituel envers les enfants… des fidèles catholiques emprisonnés dans la doctrine du pardon.

Faut-il être soi-même victime pour ressentir et voir l’ampleur du désastre, l’horreur de cette lâcheté, et pour être profondément indigné… écœuré !

« S’attaquer à des enfants pour assouvir ses vices », c’est la pire des lâchetés commise par ces religieux qui ont pourtant fait le serment d’être des exemples et de vivre selon la Parole du Christ : « Aime ton prochain comme toi-même ».

La civilisation de la chrétienté a fait faillite ! Elle aurait dû être la civilisation de la Vérité ! En réalité, notre civilisation est celle du mensonge, de la fausseté !

Nous en avons l’illustration et la preuve dans la présidentielle actuelle en France :

Chaque jour, les médias véhiculent le mensonge, la fausseté. Leurs informations sont choisies, orientées, manipulées au service de la caste dominante des politiciens assoiffés de pouvoir et d’influence sur le peuple.

Dans tous les débats c’est la violence verbale, les calomnies, la rage haineuse, les accusations, les prétentions à mieux savoir, l’absence totale d’objectivité… On ne respecte plus rien sur cette Terre.

Les débats sont de véritables pugilats, des combats de gladiateurs avec comme arme des paroles blessantes et assassines. Ce sont les jeux du cirque moderne… très prisés !

Une candidate s’est même vantée d’avoir tué son débatteur, lequel est le seul à dire la Vérité concernant la situation catastrophique de la France suite à l’accueil des migrants. Les faits objectifs sont pourtant visibles. Mais, depuis le début, il est l’homme à abattre, calomnié, insulté par tous et la majorité des humains suivent comme des moutons sans se donner la peine de réfléchir et de vérifier par eux-mêmes.

L’Histoire se répète encore et toujours puisque les mêmes fautes demeurent en l’être humain. Seules les formes changent et s’adaptent aux événements.

C’est ainsi que, dans la présidentielle, plastronnent aussi les femmes viriles, hyper-intellectualisées, dominatrices, hargneuses, survoltées, dépourvues de féminité, au nom du féminisme, de l’égalité homme-femme, de la parité entre les sexes. Cette idéologie contre nature génère l’affrontement permanent. C’est une perversion qui a entraîné toutes les nouvelles lois humaines portant atteinte à la vie, à la famille et qui autorisent et donc encouragent les vices et les débauches. C’est l’immoralité et l’infidélité généralisées au paroxysme ! Voilà ce qui entraîne inévitablement cette humanité corrompue à la perdition ! À son anéantissement total ! Aujourd’hui sa faillite est confirmée dans la réalité objective des faits !

Également, les croyants des religions dites chrétiennes : catholique, protestant, anglican, orthodoxe… sont enchaînés à des doctrines insensées, à des mensonges, des sacrilèges, des blasphèmes, et ils ne peuvent pas voir la Lumière de la Vérité !

Dupés, abusés, outragés, égarés… Seul Dieu peut briser vos chaînes par Amour et pour la Justice !

Alors, sera venu pour vous, le temps du choix ultime, de la repentance et de la réparation de vos aveuglements et de vos fautes envers votre Créateur…

À méditer ces extraits du Message du Fils de l’Homme :

L’Heure du Jugement de l’humanité a sonné !

14

En ce qui concerne son passé, l’humanité doit encore savoir ceci :

La fin de la vie sur Terre du Fils de l’Homme

Elle fut pénible, insupportable et terriblement injuste : six mois de prison suivis de trois ans de résidence surveillée avec interdiction de poursuive Sa Mission, de recevoir des visites et d’enseigner la Vérité pour laquelle Il est venu sur cette Terre.

Autrement dit : isolement complet avec inspection à tout moment sans avis préalable et menace permanente d’enfermement, de déportation.

Son libre arbitre spirituel a donc été entravé ce qui, selon la Loi de Dieu, équivaut à un crime contre l’esprit, aussi coupable qu’un crime physique : « un crime contre le corps ou contre l’âme demeure un crime ».

D’autant que ces persécutions violentes et injustes devaient « le faire mourir » et que « faire mourir est équivalent de tuer » comme le précise le cinquième commandement de Dieu : Tu ne tueras point.

Le décès du Fils de l’Homme n’a pas été une mort naturelle mais « un long chemin de douleur jusqu’à Son Golgotha »

« Et sous une forme moderne : une crucifixion symbolique par une tentative d’assassinat moral qui, selon les Lois de Dieu, n’est pas moins condamnable que l’assassinat physique. »

« Des traîtres, des faux-témoins et des calomniateurs sortirent des rangs des appelés. Et Le pourchassèrent, Le persécutèrent avec une haine sans limites.

Tel fut l’accomplissement après la dernière possibilité de grâce. »

L’accueil de Son Message

Malgré cette dernière Parole du Fils de l’Homme, aujourd’hui encore, certaines personnes adhérentes, au cœur de pierre, osent proclamer une époque meilleure pour l’humanité (comme une récompense ! ?) et le retour du Fils de l’Homme sur cette Terre… comme s’Il n’y avait pas assez souffert.

Les ingrats ! Les égoïstes ! Ils mériteraient de subir les sévices infligés au Fils de l’Homme afin qu’ils puissent revenir à la raison, à la réalité des faits, à l’objectivité de la Parole Vivante, qui concerne la vie…

« Et la vie de l’esprit ne se manifeste que par « les qualités de cœur », être « plein d’esprit », équivaut donc à être « plein de cœur » et non hautement intellectualisé. »

Mais, le comble de la honte, de l’horreur et du dégoût : ce sont certaines personnes insensées, qui soudain, se sont mises à répandre des doutes, des accusations, de la haine… en rejetant l’édition du Message en trois tomes de 1945, préparée par le Fils de l’Homme avant de quitter cette Terre…

Malgré la preuve objective de son authenticité, par le simple fait qu’aucun esprit humain n’aurait pu concevoir cette nouvelle disposition des textes.

Et depuis longtemps, ce sont les discordes, les divisions, les animosités, les orgueils… c’est-a-dire la faillite totale de ceux qui auraient dû témoigner ouvertement de la Venue du Fils de l’Homme et de Son Message, comme l’ont fait jadis les disciples du Fils de Dieu Jésus.

Pourtant, au début de Son Message, le Fils de l’Homme a lancé plusieurs fois, cet appel :

« Gardez pur le foyer de vos pensées, vous faites ainsi régner la paix et vous êtes heureux ! »

« Ceci est la base qui doit servir à l’édification d’une humanité nouvelle… Et c’est par cela que l’homme doit commencer ! Il doit devenir un exemple. C’est là son premier devoir. »

En effet, lorsque la paix et donc l’harmonie manquent… Il manque tout !

Pourquoi le Fils de l’Homme est-il venu sur Terre ?

Je reproduis ci-après une longue citation d’un texte du Fils de l’Homme, qui n’est pas publié dans Son Message pour une raison simple et logique que vous devez comprendre à sa lecture :

« Lorsque le Christ parla jadis de la venue du Fils de l’Homme, cela concernait Sa venue pour le Jugement ! Mais pour le Jugement, il ne Lui était cependant pas nécessaire de descendre jusqu’en bas dans ce corps terrestre. En venant sur les nuées, en se tenant au-dessus de cette Terre, Il aurait pu accomplir Sa Mission. La souffrance terrestre et la haine des êtres humains Lui auraient ainsi été complètement épargnées. C’est seulement par Jean que Sa venue sur Terre fut annoncée depuis la Lumière, après que Sa prière eût été exaucée, peu après le meurtre du Fils de Dieu.
C’est ainsi que maintenant, pendant le Jugement, la Terre n’éclatera pas sous l’effet de la malédiction qui pèse sur elle ! Car tel était son sort véritable ! Mais maintenant, elle sera seulement purifiée et subsistera ! »

« Son incarnation terrestre n’était donc pas prévue depuis le début.
C’est seulement à Sa propre demande qu’il Lui fut accordé d’aller jusque sur la Terre pour le Règlement des comptes.
Avec l’exaucement de cette requête se modifia le sort de cette Terre ; elle sera préservée de l’anéantissement total ! Après une terrible purification, elle va être élevée dans une région où l’anéantissement n’a pas accès. »

(Ref. R.I 17 Noël)

Ainsi, avec la Venue du Fils de l’Homme, de l’Envoyé de Dieu, le sort de cette Terre (et de l’humanité !) devait se modifier pendant le Jugement (le règlement des comptes) après une terrible purification, laquelle ne pouvait s’accomplir que grâce à la Force Divine ancrée en Lui, donc pendant Sa présence sur Terre, ce qui n’a pas eu lieu, en raison de son enfermement, de sa privation de liberté qui a provoqué sa mort.

Cependant, avant de quitter cette Terre, le Fils de l’Homme a retiré de Son Message tout ce qu’Il ne pouvait plus accomplir, comme cette violente purification « du mal et du faux », par les événements du Jugement… et aussi concernant le Royaume de Dieu de la paix et de la joie ou Règne de Mille ans sur la Terre, qu’Il ne pouvait instaurer qu’après avoir conclu une nouvelle alliance avec l’humanité.

En effet, la lourde malédiction du meurtre du Fils de Dieu Jésus devait obligatoirement être dénouée par la repentance des représentants de l’humanité devant le Fils de l’homme sur cette Terre.

C’était la condition préalable, conformément à la Volonté du Très-Haut. (Ref : 10/1931)

Le premier texte (R.I 17 Noël) précise :

« Par cette crucifixion, l’humanité avait déchiré et détruit l’Ancienne Alliance. Le Messager de Dieu qui fit déchirer le rideau libéra ainsi l’Arche d’Alliance, car elle avait perdu son sens et sa valeur originels. Après ce meurtre, l’Alliance entre Dieu et l’humanité ne pouvait plus continuer de subsister. »

« Le jour du Jugement Final ! Celui-ci est apporté par le Fils de l’Homme, qui doit aussi conclure la Nouvelle Alliance… »

« Sans une Nouvelle Alliance, il n’y a pour l’humanité de cette Terre plus aucune liaison avec Dieu, après qu’elle ait été rompue par la crucifixion. »

Mais, cette indispensable nouvelle alliance n’a pas été conclue. Au contraire, le gouffre s’est élargi : il s’y ajoute la malédiction de la mort du Fils de l’Homme venu en ultime secours.

Le sort de cette Terre reste donc « son anéantissement total » lors du Jugement qui doit s’accomplir avec la Venue sur les nuées du Juste Juge !

Ainsi, nous demeurons donc dans la situation d’avant la Venue sur Terre du Fils de l’Homme, à cause de la seconde faillite de l’humanité, qui l’entraîne vers son anéantissement total… avec la Terre… laquelle poursuit son orbite vers le gouffre de la décomposition dans le Grand Cycle Général de la Création (voir chapitre 8).

C’est la révélation de la plus haute importance du Fils de l’Homme car : « c’est dans le cadre de ce Grand Cycle que s’accomplissent toutes les révélations et prophéties ainsi que le Jugement Dernier lequel est lié à de grands bouleversements, catastrophes naturelles, météorologiques et à tous les événements qui affectent la Terre comme par exemple la surpopulation mondiale évaluée à un milliard et demi en 1940 et à plus de 8 milliards aujourd’hui. »

« C’est aussi dans le processus de ce Grand Cycle que devait s’accomplir la violente purification du mal et du faux pour l’élévation de la Terre et l’instauration du Royaume de Dieu par le Fils de l’Homme lors de Sa Venue sur cette Terre. »

« Et finalement, c’est à un point précis de ce Grand Cycle que doit s’accomplir la prophétie de la Venue sur les nuées du Fils de l’Homme pour la séparation des esprits entre ceux qui seront élevés vers la Lumière et ceux qui demeureront enchaînés à la matière sur la dernière partie du chemin menant à la décomposition, à la damnation éternelle. »

Pourquoi le Jugement de l’Église de Rome ?

15

Elle a participé aux persécutions contre le Fils de l’Homme et toutes ses œuvres – fondées sur son sacrilège du sacrifice expiatoire du Fils de Dieu Jésus – sont hostiles à la Vérité, à Son Message.

Et encore à Pâques, l’horrible chemin de croix du Vendredi saint au Colisée, perpétue son sacrilège.

C’est ainsi que, dès le début de ce site, j’ai dénoncé tout ce qui est faux, j’en ai apporté les raisons, les preuves, les explications utiles, avec à chaque fois, les citations du Message de la Vérité du Fils de l’Homme.

Car toute fausse croyance interdit l’entrée dans le Royaume de Dieu tant qu’elle n’est pas rejetée et remplacée par la vraie croyance.

Car Dieu est la Vérité.

Et voici un cycle qui se boucle…

Le décès de l’ancien pape allemand Ratzinger Joseph, concerne l’humanité entière qui, dans son impiété, ignore que sa naissance a eu lieu parmi le peuple élu destiné à aider le Fils de l’Homme dans Sa Mission de secours à l’humanité.

Or, cet homme s’est engagé au service de l’Église, et ses nombreuses œuvres de théologien sont particulièrement pernicieuses et hostiles au Message de la Vérité du Fils de l’Homme… ainsi qu’à l’enseignement du Fils de Dieu Jésus.

Ainsi, cet homme est le symbole du peuple Allemand et de l’Église qui, ensemble, ont failli en persécutant le Fils de l’Homme jusqu’à le faire mourir.

Et c’est pourquoi, honorer cet ancien pape et cette religion d’intellectuels idolâtres qui se glorifient en permanence, est une nouvelle preuve de la faillite de l’humanité, une abomination, un outrage à Dieu et à ses deux Fils qui sont venus sur cette Terre par Amour.

Mais maintenant « Justice doit être rendue ! »

La religion des intellectuels idolâtres

Chaque jour, le pape se fait encenser par tous les humains, lors de ses audiences, ses bains de foule, ses voyages… avec ses habits spécieux, mystificateurs… en raison de son prosélytisme effréné, délirant, et évidemment mensonger… et même les médias se mettent à ses pieds, à son service… jusqu’au protocole où l’on le qualifie publiquement de « Très Saint-Père ».

Quelle honte ! Quelle offense à Dieu ! Quelle idolâtrie… hypocrite ! …Sachant les très nombreux scandales, dans tous les pays de la Terre, que sont les abus criminels impardonnables des serviteurs de cette religion des hommes.

En effet, l’Église n’a aucun pouvoir de pardonner les péchés des hommes.

C’est encore un grave abus de pouvoir… comme celui de procéder à des canonisations et béatifications !

Ce n’est pas la religion du Christ ! Ces religieux veulent faire croire que le pape serait « le représentant de Dieu sur Terre, successeur sur le trône de l’apôtre Pierre » ce qui est une impossibilité selon la Loi de Dieu et l’enseignement du Fils de Dieu Jésus.

Déjà, le culte à Marie que le Christ n’a pas enseigné, devrait apparaître, à toute personne sensée, comme une idolâtrie évidente… et le célibat forcé comme une faute grave, une transgression de la loi naturelle du Créateur…

De plus, chaque croyant devrait savoir que la veille de chacun de ses voyages, le pape se déplace dans une autre basilique de Rome devant une icône spéciale de Marie afin d’implorer son aide et sa protection… et qu’il n’oublie pas d’aller la remercier à son retour. Ce comportement rituel et idolâtre est aussi de la superstition et une offense à Dieu le Très-Haut dont il méprise Sa protection. Ainsi, alors qu’il s’estime être son représentant sur Terre il prouve qu’il n’a pas confiance en Lui et qu’il ne croit pas en sa Toute-Puissance.

L’idolâtrie : c’est tout ce que l’homme place comme intermédiaire entre lui et Dieu son Créateur… que ce soit une icône, une statue, une personne ou sa religion, son pape… etc.

Le premier commandement, le plus grand de tous, est clair, précis et absolu :

« Je suis le Seigneur, ton Dieu ; tu n’auras pas d’autres Dieux en dehors de moi ! »

Le pape à la rencontre de son destin !

La jeunesse chrétienne qui a ancré sa foi aveugle dans la religion catholique de Rome, se prépare à un rassemblement mondial à Lisbonne, au Portugal, du 2 au 6 août prochain.

Son pape, dès sa sortie de l’hôpital, a annoncé sa ferme volonté d’y être présent et d’aller, en plus, à la grotte des Apparitions, à Fatima, afin de « déposer aux pieds de la statue une prière spéciale… pour que la famille humaine soit délivrée du fléau de la guerre… que Dieu ait pitié de nous… et surtout pour implorer la paix en Ukraine et dans le monde ».

Ceci est une aberration, une faute grave, fondamentale, et même un blasphème car c’est un rabaissement de Dieu le Très-Haut.

En effet, la paix n’est pas un don de Dieu, comme ce pape le prétend, mais une obligation pour l’homme, lequel est responsable de ses actes, paroles et pensées.

Ainsi, l’homme ne doit pas prendre Dieu son Créateur pour son valet en le chargeant de réparer ses propres fautes dont celle de faire la guerre.

Car Dieu n’intervient jamais dans le libre arbitre de ses créatures qui, un jour, récolteront obligatoirement ce qu’elles ont semé par leurs œuvres, comme l’a enseigné le Fils de Dieu Jésus.

Or, ce pape est un mauvais berger qui entraîne la jeunesse dans l’irresponsabilité et la mendicité, la paresse de leur esprit et la foi aveugle par absence de réflexion personnelle.

Il faut aussi savoir que les prophéties du Message de la Dame Lumineuse à Fatima ont été déformées et détournées au profit de l’Église et de son faux culte à Marie, avec de multiples mensonges par les papes successifs.

Voir mon article « Le comble de l’ignominie ».

Ainsi pour ce dernier pape, aller à Fatima – avec ses prières – c’est l’apogée de son idolâtrie et du mal qui boucle son cycle et déclenche les répercussions : la récolte de ce qu’il a semé par ses œuvres.

C’est pourquoi, son destin ne peut être que terrifiant, à la mesure de ses énormes fautes qui entraînent les âmes dans la perdition.

Cependant, les répercussions comme le Jugement de l’Église dont il est le chef absolu, s’accompliront le moment venu, dont seul Dieu connait le jour (comme précisé à plusieurs reprises).



En attendant, le prosélytisme exacerbé du pape continue avec son zèle ardent pour recruter des adeptes.



Ainsi, un grand événement significatif est annoncé les 22-23 septembre à Marseille avec un voyage spécial du pape qui doit conclure les « rencontres de religieux » fondées sur le culte et la vénération de Marie et les pèlerinages vers neuf sanctuaires des pays de la mer Méditerranée… et de plus, encore, en faveur des migrants, ce qui est une transgression de la Loi Divine avec ses conséquences désastreuses.

Cette idolâtrie de Marie est une abomination, une trahison envers Dieu le Tout-Puissant, l’Éternel, l’Unique.



Et enfin, le 30 septembre à Rome, le lancement du Synode sur la Synodalité : un mois de discussions pour une meilleure évangélisation afin de recruter des adeptes capables de croire l’incroyable, et de fermer les yeux sur les crimes, les mensonges, l’idolâtrie, la moralité, la justice, les Dix Commandements, les Lois Naturelles Divines…

Le synode c’est « l’intellectualisme au pouvoir » !

« Ce fut là la grande chute dans le péché, la faute la plus grave de l’être humain, celle qui entraîna tout le mal ! »



…Et voilà la guerre Palestine-Israël qui se déclenche à nouveau par des atrocités sans précédent. Ce qui prouve que les prières-mendicité du Pape pour la paix sont vaines, absurdes et fondamentalement opposées aux Lois Naturelles et donc à la Volonté de Dieu.



À Noël 2023

Premièrement, à Noël, pour le Jugement de l’Église, il me faut encore ajouter une grave faute fondamentale qui a entraîné les croyants dans une foi aveugle, à croire l’incroyable, l’impossible.

En effet, l’Église prétend que la naissance du Christ s’est déroulée sans qu’intervienne une procréation normale prévue par le Créateur pour l’humanité.

Mais cette croyance relève d’une impossibilité absolue. Car la Perfection de Dieu n’autorise aucun acte arbitraire ni aucune dérogation ou modification à ses Lois Parfaites dès l’origine.
Cet événement fut également soumis à la Loi Naturelle en vigueur sur cette Terre, à savoir une procréation normale grâce à un être humain de chair et de sang.

« Une conception immaculée est une conception réalisée dans l’amour le plus pur. Contrairement à une conception accomplie dans une sensualité coupable.

Mais il ne saurait y avoir de naissance terrestre sans procréation.

Si une conception terrestre, c’est-à-dire une procréation terrestre en tant que telle, ne pouvait avoir lieu sans tache, il faudrait assurément voir dans toute maternité une souillure.

…Ainsi, la prophétie signifie que le Christ devait obligatoirement être le premier-né d’une vierge, c’est-à-dire d’une femme qui n’a encore jamais été mère. »

A méditer également : La conception immaculée et la naissance du Fils de Dieu, Message du Fils de l’Homme.



Deuxièmement, à Noël, pour l’humanité ignorante de son passé, je publie l’exposé : l’Étoile de Bethléem, extrait du Message du Fils de l’Homme dans lequel il révèle les événements qui auraient dû se produire lors de sa présence sur Terre grâce à la Force Divine ancrée en Lui, notamment : la clôture du cycle de tous les événements et le retour de l’Étoile… l’effondrement de tout ce qui est faux dans le Jugement… la victoire de la Vérité avec la révélation de la vie entière de Jésus telle qu’elle fut en réalité, dépouillée de tout ce que des cerveaux humains ont imaginé.
Cette révélation destinée à tous dans le Jugement est publiée en trois récits complémentaires :

Aujourd’hui, en lisant son Message, nous devons reconnaître tous les événements qui ne se sont pas accomplis du fait du libre arbitre de l’humanité, laquelle s’est obstinée à suivre ses propres voies, en s’engageant dans la guerre, la haine et l’antisémitisme. Et le Message du Fils de l’Homme pour le salut de l’humanité a été interdit. Lui-même a été entravé, bâillonné, persécuté avec une haine sans limite, ce qui a provoqué sa mort. Comme ce fut le cas jadis envers le Fils de Dieu Jésus, innocent, qui a été récusé et assassiné par l’horrible crucifixion.



A présent, le Jugement Dernier demeure. Il est inéluctable et doit s’accomplir, maintenant, dans toute sa rigueur.

…Étant donné que le mal est à son apogée dans cette Église où tout est faux depuis le commencement, avec sa fausse doctrine de la naissance du Sauveur.

Ainsi, le dénouement s’approche, la fin rejoint le commencement, car, aujourd’hui encore, l’humanité fête Noël dans la fausseté et les mensonges enseignés par cette religion fondée et perpétuée par des hommes intellectuels, corrompus, bornés et idolâtres.



Troisièmement, pour la clôture du cycle de tous les événements du passé, il n’y a plus que la Vérité, la connaissance de la Vérité, le triomphe de la Vérité dans le Jugement afin que s’écroule tout ce qui est faux sur cette Terre : les fausses interprétations, les fausses conceptions, les fausses doctrines, les faux cultes, les fausses lois humaines, etc.

Car cette prophétie, cette promesse du Fils de Dieu Jésus s’est accomplie :

« Mais quand viendra le Fils de l’Homme… celui qui est l’Esprit de Vérité, il vous conduira dans toute la Vérité et il apportera le Jugement. Mais moi je vais au Père et désormais vous ne me verrez plus. J’ai quitté le Père et je suis venu dans le monde. À nouveau, je quitte le monde et je retourne au Père. »

« Là encore, l’enseignement de l’Église est faux et en contradiction avec ces paroles du Fils de Dieu qui dit très clairement qu’un autre que Lui viendra pour annoncer la Vérité et apporter le Jugement. »

C’est ainsi que le Fils de l’Homme a également révélé la Vérité de la vie entière de Marie, la mère terrestre de Jésus, que l’Église ose qualifier de « Mère de Dieu » dans l’outrance de son idolâtrie. C’est là encore une abomination !

Pourtant la preuve est là ! Disponible depuis des décennies ! C’est naturellement la Vérité révélée par le Fils de l’Homme avec ce récit : Marie de Nazareth.



Conclusions : Justice et Amour

Il existe un obstacle insurmontable à la connaissance de la Vérité, une entrave dont seul Dieu le Très-Haut peut nous délivrer :

C’est l’Église de Rome, l’idole, qui doit être renversée et jugée selon la Parole du Fils de l’Homme.

Cependant, la planète Terre est aussi en perdition, par la faute de l’humanité qui ne fait que gérer le mal qu’elle génère elle-même par ses transgressions continuelles des Lois Naturelles du Créateur.

Le temps de son Jugement est venu !

➙ À Pâques 2024 où se perpétue le sacrilège de l’Église de Rome et de sa fausse doctrine du « sacrifice expiatoire », avec son horrible chemin de croix le Vendredi-saint au Colisée, auquel s’ajoute la fausse croyance de la résurrection du corps terrestre de chair et de sang du Fils de Dieu Jésus, ce qui est aussi une aberration, une impossibilité, une transgression des Lois Naturelles Parfaites du Créateur.

➙ A la Pentecôte se clôt le temps pascal et l’Église commémore la descente de l’Esprit Saint sur les disciples du Christ ainsi que l’anniversaire de son commencement.

Mais, là encore l’enseignement, de l’Église est faux : ce n’est pas le Saint-Esprit qui se trouve répandu sur les disciples, mais c’est Lui, au contraire, qui déverse la Force.

Le Saint Esprit, c’est la troisième personne de la Trinité ou Tri-unité de Dieu. Il est venu sur cette Terre en tant que l’Esprit de Vérité, le Fils de l’Homme – pour la Justice et le Jugement de l’humanité – comme promis et annoncé par le Fils de Dieu Jésus.

La grande révélation du Fils de l’Homme précise également :

En réalité, la Fête de la Pentecôte devrait avoir lieu chaque année le 30 mai et être considérée comme le jour de Fête le plus éminent et le plus sacré pour l’humanité.

En effet, le 30 mai est le jour exact où l’Amour du Créateur se répand et accorde une nouvelle fois « Sa Force de Vie » à l’ensemble de la Création pour son maintien.

En outre, ce jour du 30 mai, vécu dans le recueillement et la gratitude – comme les disciples du Christ – devait permettre l’instauration d’une époque de Paix et de Joie sur toute la Terre… à condition toutefois que les êtres humains évitent de faillir et de se perdre à jamais.

C’est pourquoi, à présent, les répercussions de cette faillite de l’Église de Rome ne peuvent être que terrifiantes avec la clôture de son cycle.

Voir : la Fête de la Pentecôte et La fausse Pentecôte.

Le 22 mai 2024.





Ces 15 derniers articles d’actualité ci-dessus, avec leurs liens et les récits sont regroupés en un second PDF sur lulu.com (393 pages).

Ils sont à lire en priorité, en commençant par le dernier numéro 15, qui, précisément, apporte les réponses à la question :
Pourquoi le Jugement de l’Église de Rome ?.





La première partie du site jusqu’au 31 décembre 2018, est disponible en PDF sur lulu.com, ou en livre de 404 pages,
en vente chez lulu.com en tant que preuve d’authenticité.





Selon la volonté du Fils de l’Homme, les récits de vie sont destinés à tous les êtres humains de la Terre, lors du jugement. Ils sont regroupés dans un troisième PDF, à télécharger gratuitement (396 pages). Disponible également chez lulu.com.












Épilogue

Publié le 31 décembre 2018.

Pourquoi l’humanité ignore-t-elle la Venue du Fils de l’Homme et Son Message ?

Les croyants doivent savoir : il n’y a qu’une seule voie !

QR Code